• Yaniv

Auto-Promotion: Pour ou contre ?


Oh douce France, cher pays de mon enfance...qui n'aime pas l'auto-promotion !


Dure vérité, contrairement à nos voisins Anglo-Saxons, les Français n'aiment pas l'auto-promotion.


"C'est de la vantardise" ou bien "Quelle arrogance !" : Voilà à quoi s'exposent ceux qui se tentent à l'auto-promotion.


Mais qu'entend-t-on par auto-promotion ?


L'auto-promotion pour les nuls


Dans un monde féérique, dans lequel ne règnerait aucune concurrence, chaque entrepreneur serait immédiatement submergé de demandes, à la minute même où il lancerait son activité. Il n'aurait alors nullement besoin de parler de son produit, tant la demande serait importante.


Nous ne vivons pas dans un monde féérique !


Il est donc important, au travers de tous moyens possible, que promotion soit faite autour de ce que nous proposons, afin de pouvoir créer des opportunités commerciales.


La création de contenu, quel que soit le média, est un excellent vecteur de promotion. En effet, plus votre service est visible, plus vous aurez de chance de provoquer des opportunités.

Cependant, lorsque l'on commence à se créer une communauté, lorsque notre visibilité est acquise, on pourrait alors être tenté de mettre son produit/service en avant, afin de générer des ventes.


Pour se faire, il nous faut alors avoir recours à l'auto-promotion, c'est à dire la mise en avant ouverte et sans honte de notre activité.

Le problème de cette démarche, c'est qu'elle place alors l'entrepreneur dans une position de "vendeur". Et ça, ça ne plaît pas toujours.


Certains pourront alors vous accuser de profiter d'eux, d'autres de vouloir absolument vendre, et que sais-je encore !


L'auto-promotion sonne alors comme une auto-flatterie en quelques sortes, perçue comme de l'orgueil dans l'inconscient de certains.


Faut-il faire de l'auto-promotion


Avant de répondre, je vous encourage à relire le passage sur le monde féérique.


C'est bon ?


Ma réponse est, un grand OUI.


Avoir peur de faire son auto-promotion, et des réaction qu'elle pourrait susciter, c'est ne pas avoir confiance en ce que l'on propose. C'est placer les critiques de certains, au dessus de vos propres objectifs.


En clair : C'est pas bien !


Personne ne pourra faire la promotion de ce que vous proposez, mieux que vous ! Alors bien entendu, il ne s'agit pas de crier sur tous les toits que vous êtes le meilleur et dénigrer les autres.

Il s'agit de présenter votre offre, avec enthousiasme et honnêteté, mais surtout avec la conviction qu'il pourra effectivement aider vos futurs clients dans leurs problématiques.


Et pour conclure, qu'on se le dise, ceux qui vous critiqueront sont tout simplement... comment dire… jaloux ! Le mot est lâché.